Programmation • Les photographes • Jean-Claude Gautrand

Les photographes


Jean-Claude Gautrand

Jean-Claude Gautrand n'a cessé le long de sa vie de témoigner en photographie et en textes de ce qui n'est plus, de ce qui est voué à disparaître. Né en 1932 dans le Pas-de-Calais, il a assez peu voyagé. Il a surtout photographié Paris, ses mutations, et il s'est intéressé aux lieux en France qui portent la trace de l'Histoire : le village martyr d'Oradour-sur-Glane, le camp de Struhof, les blockhaus sur la côte Atlantique... toujours en noir et blanc dont il maîtrise toutes les étapes, réalisant lui-même ses propres tirages. En tant qu'historien et journaliste, on lui doit de nombreux livres sur des photographes devenus ses amis : Robert Doisneau, Willy Ronis, Brassaï... Cette facette de son activité a occulté son travail de photographe. Et pourtant depuis les années 30, Jean-Claude Gautrand photographie par séries. Influencé par la Subjektive Fotografie d'Otto Steinert, il revendique une photographie où le style et la forme l'emportent sur le sujet photographié. Dans toutes ses séries, nous sommes saisis par la force du graphisme et la cohérence de son regard d'une incroyable modernité. Le festival présente les séries "Métalopolis" (réalisée en 1964, sur la construction du périphérique parisien) et "L'Assassinat de Baltard" un témoignage engagé sur la destruction des Halles en 1971, ainsi que des inédits sur Paris.



Lieux d'exposition :



Designed by Tom Ségur ● Developped by Sébastien Verspecht