Programmation • Les photographes • Bogdan Konopka

Les photographes


Bogdan Konopka

La photographie de Bogdan Konopka, toujours en noir et blanc, est une quête incessante pour saisir l'âme d'un lieu et la mémoire d'un instant. Pour cela, il se sert d'une chambre photographique et effectue ses propres tirages directement par contact sur le papier photosensible. Il en résulte des images de 10x12,5 cm d'une grande richesse. Sa galeriste, Françoise Paviot, écrit à ce propos : "les petits formats de Konopka ne peuvent vivre sans qu'on s'en approche, sans qu'on prenne le temps de les regarder... dans la chambre noire, espace clos et solitaire, il contrôle et fabrique avec le révélateur toutes ses gammes de gris". Ce qui est sûr, c'est que les photographies de Bogdan Konopka ne recherchent pas le spectaculaire mais à rendre l'épaisseur du temps qui passe. Ses œuvres miniatures donnent à sentir à la fois la densité du monde et notre fragilité. Né en 1953 en Pologne, Bogdan Konopka a suivi une formation de photochimiste et a exercé la photographie appliquée au sein du laboratoire de l'université polytechnique de Wroclaw. Il démissionnera suite aux pressions du régime de Jaruzelski et va fonder sa propre galerie baptisée Post-Scriptum. Il vient vivre en France fin 1988 où il continue son travail sur le devenir des villes, en photographiant leur face cachée et le patrimoine délaissé. Il voyage en Europe centrale mais aussi en Chine, en Suisse, en Italie... En 1988, il obtient le prestigieux Grand Prix européen de photographie de la ville de Vevey. Son travail a fait l'objet de plusieurs livres dont le dernier Rezonans est publié aux éditions Filigranes. Le Festival présente une série très peu montrée, "La petite robe" réalisée entre 2011 et 2014, sur le thème de la disparition. Bogdan Konopka est représenté par la Galerie Françoise Paviot.

http://www.paviotfoto.com/


Lieux d'exposition :



Designed by Tom Ségur ● Developped by Sébastien Verspecht