Programmation • Les photographes • Sophie Zénon

Les photographes


Sophie Zénon

De projets en projets, Sophie Zénon affirme son écriture, développe un univers personnel et atypique où l'expérimentation occupe une place centrale. Pour chaque nouvelle recherche, elle fait appel à un outil photographique différent, à une technique de tirage spécifique ou à un support particulier. Ainsi naissent de somptueuses matières, des objets uniques, des installations ou encore des livres d'artiste, tous riches en émotions. Sophie Zénon réalise ses premières photographies à la fin des années 1990 en Mongolie. Sa découverte du chamanisme, ce système global de pensée dans lequel le monde invisible, et notamment les ancêtres, interagit avec le monde des vivants, la mène en 1998 à reprendre des études universitaires en ethnologie et en science des religions. Fortement marquée par cette expérience, sa démarche artistique se concentre depuis la fin des années 2000 sur cette préoccupation de la disparition, sur la mise en scène photographique de l'absence, sur notre rapport au corps après la mort, à la filiation. Lauréate du prix "Résidence pour la photographie" de la Fondation des Treilles (2016), nommée à la villa Kujoyama (2015), au prix Niépce (2011,2015), au prix de l'Académie des Beaux-Arts (2010), lauréate de la bourse Chroniques Nomades (2000) et du prix Kodak de la critique (1999), son travail fait l'objet de nombreuses expositions en Europe et a intégré des collections publiques. Le festival du Regard présente trois œuvres récentes de Sophie Zénon, une pièce unique "Le Corps à vif" (2014) où, à partir des codes religieux du retable, elle met en scène le corps fragmenté, la maladie mais aussi la guérison ; deux livres d'artiste "Le Grand livre de Palerme" (2012), sorte d'album de famille imaginaire et baroque ; et un inédit "Verdun, ses ruines glorieuses" (2013). Dans ce dernier, la photographie fait dialoguer entre eux des extraits du texte "Bataille d'Occident" d'Eric Vuillard, des monotypes et des archives photographiques de la Première Guerre mondiale et des années 1920. Sophie Zénon est représentée en France par la Galerie Thessa Herold (Paris) et la Galerie Les Comptoirs arlésiens (Arles).

http://www.sophiezenon.com/


Lieux d'exposition :



Designed by Tom Ségur ● Developped by Sébastien Verspecht