Programmation • Les photographes • Hortense Soichet

Les photographes

Hortense Soichet


« Habiter la Goutte d’Or »

S’il y a une photographe qui a fait sienne la thématique de notre édition, c’est bien Hortense Soichet. Habiter c’est son sujet de recherche depuis de nombreuses années. A commencer par un quartier qu’elle connaît bien puisqu’elle demeure tout près, celui de la Goutte d’Or au nord de Paris. Le quartier de la Goutte d’Or, classé en Zone Urbaine Sensible, vit depuis quelques années des transformations architecturales très importantes, engendrant aussi des modifications quant aux rapports que ces habitants peuvent entretenir avec leur environnement quotidien. Se côtoient dans cette zone des habitants aux origines et modes de vie très différents. Si l’aspect extérieur des immeubles ne laisse pas toujours présager cela, les logements semblent révéler cette mixité et renseignent sur la manière dont les habitants occupent un espace, que ces personnes habitent depuis peu les lieux comme depuis toujours.
En entrant chez les habitants, en échangeant et en produisant des images des habitations, un portrait de la Goutte d’Or se dresse petit à petit. Pour chaque habitation, le protocole est identique : échanger avec les habitants, effectuer une photographie de la pièce à vivre, puis déambuler dans l’appartement et produire des images invitant le lecteur à explorer à son tour ce logement. Les photographies sont enrichies d’une légende renseignant sur le logement ainsi que d’une parole de l’habitant récoltée lors des échanges préliminaires à la prise de vue, ce dernier restant anonyme. La série complète compte quatre-vingt portraits de logements et constitue un recueil non exhaustif des modes d’habiter la ville en ce début de XXIe siècle. Ce travail a fait l’objet d’un livre intitulé Intérieurs publié aux éditions Créaphis.

Photographe, membre du studio Hans Lucas et docteure en esthétique, Hortense Soichet partage son temps entre une activité artistique et de commande, un travail de recherche sur les usages de l’image et l’enseignement. Issue d’une formation universitaire en arts plastiques et photographie, elle privilégie une méthodologie qui articule pratique et théorie et qui se nourrit de l’influence des sciences humaines et sociales. Elle développe ses sujets sur des territoires bien précis, au sein desquels elle s’’inscrit sur le long terme afin de mettre en place un travail de terrain qui donnera lieu à la production d’images fixes ou en mouvement, de sons et parfois de textes. Depuis 2009, Hortense Soichet mène un travail de longue haleine sur la représentation de l’habiter qui a débuté dans le quartier de la Goutte d’Or à Paris, se poursuivant en Haute-Garonne afin de porter un regard sur les zones périurbaines, puis sur le logement social en milieu urbain et en milieu rural dans plusieurs territoires. Elle s’intéresse par ailleurs au monde du travail et à la représentation cartographique des espaces. Ses projets sont souvent réalisés en collaboration avec d’autres artistes, des chercheurs ou encore des amateurs. Ces travaux donnent lieu à des expositions et publications sur le web ou sous forme de livres (aux éditions Créaphis).


http://www.hortensesoichet.com/


Lieux d'exposition :



Designed by Tom Ségur ● Developped by Sébastien Verspecht