Programmation • Les photographes • FLORE

Les photographes

FLORE

Maroc, un temps suspendu
La photographe FLORE poursuit sa quête autobiographique qui l’avait déjà portée vers la péninsule indochinoise où vécurent ses grands- parents et qu’elle avait restituée dans son livre Lointains souvenirs, autour de l’enfance de Marguerite Duras. Dans Maroc, un temps suspendu, elle évoque une nouvelle fois les souvenirs d’une enfance vagabonde, les émerveillements liés à la découverte de ce pays d’Afrique du Nord lors d’un road trip, longue traversée en compagnie de sa mère et de sa sœur dans les années soixante-dix. La couleur douce- amère des images nous chuchote que le temps nous échappe, que les souvenirs s’estompent et que disparaissent ceux que nous aimons. Petite-fille spirituelle de Gabriel Veyre et d’Eugène Delacroix, dans un Maroc éternel, FLORE mêle encore une fois une esthétique post- classique – grâce à une technique qui emprunte au passé une patine pigmentaire – à une approche et des cadrages très actuels. Parfois, ne restent que des photographies pour nous rappeler la poésie des jours heureux, semble-t-elle nous susurrer... Elle définit son univers poétique et atemporel comme un acte politique qui est sa façon de se positionner face au «faisceau de ténèbres qui provient de son temps», dit-elle, citant le philosophe Giorgio Agamben. Ce travail a fait l’objet d’un livre publié en 2019 par les éditions Contrejour.

Artiste photographe franco-espagnole née en 1963, FLORE vit et travaille à Paris. Après avoir œuvré dix ans dans la presse nationale, elle se consacre à son travail personnel à partir de 2008. Lauréate du Prix de l’Académie des Beaux-Arts - Marc Ladreit de Lacharrière (2018), du Prix Photofolies ville de Rodez (1998), finaliste du Prix Swiss Life à 4 mains (2020) et du Hariban Award (2017), ses séries se réalisent au long cours, souvent lors de voyages, et sont acquises par différentes institutions prestigieuses comme le musée du Petit Palais, le MMP + de Marrakech, le Mémorial de Rivesaltes et la Bnf. Par des interventions techniques raffinées au laboratoire, FLORE façonne tout autant qu’elle restitue le monde qui se déploie sous ses yeux, de manière à en faire des images uniques. Elle passe avec aisance des techniques les plus anciennes, comme le platine-palladium ou le cyanotype, aux plus modernes, en les mixant parfois et en intervenant sur les tirages avec de la cire ou de l’or.

FLORE est représentée par la galerie Clémentine de la Féronnière Paris, la galerie 127, Marrakech, la Blanca Berlin Galeria, Madrid, la galerie Wada-Garou, Tokyo et M.K.W Art Gallery, New York.

https://www.flore.ws/


Lieux d'exposition :



Designed by Tom Ségur ● Developped by Sébastien Verspecht