Programmation • Les photographes • Giorgio Negro

Les photographes

Giorgio Negro

Pathos

Pathos représente 15 années de travail dans 5 pays d'Amérique Latine (Mexique, Cuba, Brésil, Pérou et Équateur). Les photographies au noir et blanc puissant et aux cadrages radicaux sont les fragments d'un parcours personnel intime. Elles représentent la vision de Giorgio Negro vis-à-vis des ambiguïtés et des contrastes du continent latino-américain. Cette vision est fortement influencée par son passé professionnel : actif pendant plus de 20 ans en tant que délégué du Comité International de la Croix-Rouge, il a travaillé dans de nombreux pays en situation de guerre ou de conflit armé, se confrontant quotidiennement à la violence, à la cruauté humaine et à ses conséquences. Les images ont été prises pendant son temps libre, ses vacances, et donc loin des zones où il a dû intervenir : «Sans aucune prétention journalistique ou même documentaire, je suis allé à la rencontre des gens et de l’environnement, toujours à la recherche du contact empathique avec les sujets de mes photos. J’ai juste photographié ce qui attirait mon attention. Aucune image n’a été mise en scène, il s’agit uniquement d’instantanés, même si parfois l’image arrive après une longue attente ou des heures de discussion. J’avais commencé à photographier en 2005, d’abord sans réfléchir, à l’instant, puis c’est devenu de plus en plus sérieux. Au bout de 15 ans, j’ai ressenti le besoin donner un sens à mon corpus d’images en publiant le livre Pathos qui a été à la fois un processus éditorial et émotionnel très important pour moi et une façon de regarder en arrière en assumant mon expérience de proximité avec le côté obscur de l’homme mais aussi avec ses lumières. »

Giorgio Negro est né à Turin en 1959 de père italien et mère suisse. En 1995, il commence à travailler en tant que délégué du Comité International de la Croix-Rouge (CICR). Il est envoyé en mission dans de nombreuses régions du monde pour mener des activités humanitaires dans des zones de guerre : Tchétchénie, Colombie, Pérou, Tchad, Soudan, Israël, Libye, Irak entre autres. En 2005, Giorgio rencontre par hasard Ernesto Bazan, qui lui fait découvrir la magie de la photographie en noir et blanc ; il deviendra son ami et son mentor. C'est le début d'une grande passion et d'un voyage magique à travers le monde de la photographie humaniste. Dans le peu de temps libre que le travail au CICR lui laisse, Giorgio commence à photographier en Amérique Latine. En 2019, son travail intitulé Pathos est édité chez Bazan Photo Publishing. Giorgio Negro travaille actuellement à un projet photographique sur son pays d'adoption, la Suisse.

http://giorgionegrophoto.com/


Lieux d'exposition :



Designed by Tom Ségur ● Developped by Sébastien Verspecht