Programmation • Les photographes • Eric Dessert

Les photographes

Eric Dessert

Eric Dessert et le Fleuve Jaune

Éric Dessert travaille à la chambre grand format, discipline qui oblige à la lenteur, un soin, un regard attentif et appuyé. Il faut scruter un paysage, un visage, l'analyser, dans un temps qui est presque autant celui du dessin que de la photographie. Au cours de ses voyages de quelques semaines, Éric Dessert ne voit donc rien des images qui s'accumulent dans les boites noires de plan-films. Le retour marque la deuxième étape, plus longue que le voyage, qui voit les images naître au jour dans le laboratoire. Eric Dessert a longtemps tiré exclusivement au format du négatif (10 x 12,5 cm), sur des papiers produits dans les années 60, qui avaient une qualité supérieure aux papiers modernes. Les ressources s'épuisant, il a recherché, pour les épreuves de ces nombreux voyages en Chine, des équivalents actuels à ces papiers argentiques de grande qualité. Cette recherche sur la forme, et son évolution, se voit donc dans cette exposition, qui montre pour la première fois, des images de son septième voyage dans la Chine rurale le long du Fleuve Jaune. L’autre Chine d'Éric Dessert, c'est celle des régions rurales des quatre provinces qu'il a parcourues et photographiées entre 2002 et 2012 : Sichuan, Guizhou, Xinjiang et Gansu :
"Je ne m'intéresse qu'à ce que je reconnais comme beau, bon et humain. L'ultime but de ma vie est de retenir, le temps d'une image, l'équilibre fragile du temps, de l'espace et de la matière avec au centre l'Homme. Le reste n'intéresse pas, chez moi, ma pratique de la photographie. Mon engagement est spirituel, humain et esthétique."

Eric Dessert est né en France en 1957. Entre 1974 et 1977, il suit le cursus des Humanités à l’Institut Saint-Luc de Tournai, dans la section photographie. Ses professeurs d’Esthétique et de Technique, Jan Maertens et André Lefèvre, influencent fondamentalement son regard par leur enseignement pionnier de l’œuvre des grandes figures de l’histoire de la photographie nord-américaine et européenne. C’est ce socle de connaissances embrassant largement les sciences humaines et l’histoire des arts, de la philosophie à la littérature ou à la musique, qui nourrit son travail depuis 35 ans. Le déplacement, la rupture du départ, et la nécessité de « peindre sur le motif », à la manière des artistes de la fin du 19e siècle, sont le moteur de son travail photographique.

Eric Dessert est représenté par la galerie Camera Obscura


https://www.galeriecameraobscura.fr/artistes/dessert/artist_main_index.html


Lieux d'exposition :



Designed by Tom Ségur ● Developped by Sébastien Verspecht